Souvenir

En arrivant à la manufacture située à Haguenau, une odeur de bois flotte dans les airs, des pièces grandioses agrémentent l’espace, des claviers ne demandent qu’à résonner : pas de doute nous sommes bien chez le facteur d’orgue Quentin Blumenroeder.

En y entrant, sourire aux lèvres, nous nous souvenons notamment de l’année 2015, où l’association avait accompagné Quentin dans l’organisation de sa remise des insignes de « Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres » (cf fiche talent). Reconnu dans son milieu, M. Blumenroeder a déjà été sollicité pour de nombreux projets de fabrication ou de restauration. Depuis 2015, ce ne sont pas moins de 5 restaurations d’orgues Silbermann en Alsace qui ont été faites, ou encore un Silbermann pour la ville de Vevey en Suisse, en passant par la Haute Ecole de Francfort. L’occasion aujourd’hui de vous parler d’un beau projet tout juste finalisé.

Direction Versailles

Inauguré le 21 mai 2019, lors d’une cérémonie, l’orgue positif de M. Blumenroeder  a fait son entrée à la Chapelle royale. Château Versailles Spectacles vient en effet de se doter de ce nouvel orgue, pièce unique en France et signé du facteur haguenovien : Quentin Blumenroeder.

Ce ne sont pas moins de 12 spécialistes qui ont contribué à la réussite de ce projet qui comptabilise ainsi près de 3000 heures de travail pour ce nouvel orgue positif de 8 jeux et constitué de 2 claviers et un pédalier de 30 notes : Une rareté sur ce type d’orgue !

Une fois achevé, après près de 5 mois de travail, l’orgue de 450 kilos a été acheminé entier de Haguenau vers le Château de Versailles en janvier 2019.

C’est avec émotion et passion que Quentin nous raconte cette aventure exceptionnelle ajoutant également le clin d’œil de l’inauguration puisqu’en hommage aux origines de notre facteur d’orgue, l’organisation avait prévu en mignardises… de la choucroute !

« Une odeur et une saveur locale ont envahi le Château de Versailles »

Saviez-vous que Quentin avait déjà travaillé pour le château de Versailles ? En effet, en juin 2013, le Château Versailles Spectacles s’était déjà doté d’un orgue positif de taille moins importante, de 140 kg, et également réalisé par notre facteur d’orgue haguenovien.

Quentin Blumenroeder ne s’arrête pas là. Il nous dévoilera prochainement un projet exceptionnel pour lequel il a été retenu …. Patience, nous reviendrons prochainement pour tout vous raconter.

ZOOM

  • 3 000 heures de travail

  • Une équipe polyvalente de 12 personnes

  • 2ème réalisation de Quentin BLUMENROEDER

Photos de M. Jean-Marie LERCH et M. Michel ROUBINET